En quelques coup de bombe, une fresque prend forme. La maison d’arrĂŞt de Nevers propose cet Ă©tĂ© un atelier graff aux dĂ©tenus dans les cours de promenade de l’Ă©tablissement.

« Ça Ă©vite de rester renfermĂ© sur soi, de perdre son sang-froid. Ça aide l’esprit Ă  se prĂ©parer pour la sortie« , explique Alex, l’un des dĂ©tenus.

L’atelier est encadrĂ© par l’artiste Keusty. Il favorise l’expression des dĂ©tenus et leur redonne confiance en leur potentiel. « Je pense qu’on a rĂ©ussi Ă  faire des choses qu’ils ne pensaient pas ĂŞtre capables de faire », dĂ©taille-t-il. France3