Le pire a sans doute été évité ce vendredi après-midi au tribunal correctionnel de pointe-à-pitre.

Un détenu de Fond Sarail était présenté au tribunal pour une demande de mise en liberté.

Heureusement, les gendarmes qui l’accompagnaient ont dĂ©couvert une arme de confection artisanale dissimulĂ©e dans son caleçon.

Alors que l’homme s’apprĂŞtait Ă  entrer dans la salle, il est passĂ© sous le portique de dĂ©tection de lasse mĂ©tallique qui s’est mis Ă  sonner.

Un tournevis modifié en poing américain sera retrouvé sur lui.

Que comptait-il faire avec ? Qui voulait-il agresser ?

Sa libertĂ© conditionnelle lui a bien entendu Ă©tĂ© refusĂ©, l’homme devra dĂ©sormais s’expliquer sur cette nouvelle affaire. RCI