Ce dimanche, un règlement de comptes sanglant s’est produit dans la cour de promenade de la prison de Grasse.

Pour une raison qui reste à déterminer, une violente bagarre a éclaté dans la cour de promenade du bâtiment C.

Un dĂ©tenu en a frappĂ© un autre, puis un attroupement s’est formĂ©, ce fut un dĂ©chaĂ®nement de violence Ă  l’issue duquel un dĂ©tenu a Ă©tĂ© complètement tailladĂ© Ă  plusieurs reprises sur tout le corps.

L’homme sera immĂ©diatement conduit vers les urgences oĂą seront posĂ©es plus de 150 agrafes afin de refermer les larges entailles que couvrait son corps.

Malgré des fouilles minutieuses, aucune arme ne sera retrouvée.

Ce n’est pas la première bagarre Ă  Grasse, la dernière en date Ă©tait celle du 21 AoĂ»t, confie le syndicat. Un dĂ©tenu avait tentĂ© de porter des coups de couteau Ă  ses codĂ©tenus venus l’agresser. Les images avaient Ă©tĂ© filmĂ© avec la vidĂ©osurveillance de l’Ă©tablissement.

Selon le syndicat, cette recrudescence de violence est le reflet du trafic qui sĂ©vit en dĂ©tention. La frĂ©quence de ces règlements de comptes et la violence grandissante sont directement proportionnelles Ă  l’ampleur du trafic.

Une fouille gĂ©nĂ©rale de l’Ă©tablissement ainsi que la mise en place de brouilleurs de tĂ©lĂ©phones portables est demandĂ© en urgence par le personnel de Grasse.