Les faits ont étaient révélé par les syndicats pénitentiaires, deux attaques de domicile de surveillants se sont produits récemment.

Un couple de surveillants de Digne-les-Bains est harcelé à leur domicile par une « famille de gens défavorablement connus » selon le syndicat FO.

Ils sont victimes de tirs à la carabine à plombs sur leur véhicule et leur animal de compagnie.

D’autres dĂ©gradations ont Ă©galement lieu sur leur vĂ©hicule.

Un autre couple de surveillants Corses a été plus sérieusement visés.

Leur maison a été incendiés en pleine nuit.

Les agresseurs ont incendiĂ© la porte d’entrĂ©e. La fumĂ©e s’est vite propagĂ©e a l’intĂ©rieur de la maison.

Les surveillants ont subi une sĂ©vère intoxication au monoxyde de carbone nĂ©cessitant plusieurs jours d’ITT.

Par miracle, les enfants du couple n’Ă©taient pas prĂ©sents la nuit des faits.

Selon le syndicat UFAP, les deux agents sont choqués et vivent maintenant dans la crainte permanente.