Le 10 dĂ©cembre 2016, une dĂ©tenue de la prison de RĂ©au bĂ©nĂ©ficiait d’une permission de sortie afin d’aller voir ses enfants.

La permission devait durer 24h, mais elle n’est jamais rentrĂ©e.

Neuf mois et dix jours plus tard, elle est arrĂŞtĂ©e comme l’auteure prĂ©sumĂ©e de divers vols de cartes bancaires.

Ce mardi, elle se retrouve devant le tribunal de Melun pour répondre de son évasion de la prison de Réau.

A 36 ans et 19 condamnations à son casier depuis 2001, elle a une nouvelle fois été condamné à six mois de prison ferme pour évasion. Le Parisien