Ce matin, Ă  6h40, un dĂ©tenu de la prison de Saint-Quentin-Fallavier Ă©tait pris en charge par le pĂ´le rĂ©gional d’extraction Judiciaire pour ĂŞtre extrait vers Lyon.

Mais le dĂ©tenu s’est vite montrĂ© très agressif quand les fonctionnaires lui ont demandĂ© de se soumettre aux mesures de sĂ©curitĂ© rĂ©glementaires.

Les insultes pleuvent : « PD, vous allez voir bandes de putes ».  » Quand je sors tu es mort, enculé, je vais vous niquer, rien à branler de la juge. »

MalgrĂ© plusieurs demandes de retour au calme, les insultes ne s’arrĂŞteront pas.

Il est donc notifiĂ© au dĂ©tenu, qu’au vu de son comportement, l’extraction est annulĂ©e.

C’est Ă  ce moment que le dĂ©tenu s’est approchĂ© du chef d’escorte pour en dĂ©coudre avec lui.

L’agent a reçu un violent coup au visage avant de s’effondrer. Il est parvenu Ă  se relever puis est retombĂ© lourdement au sol et restĂ© inconscient de longues minutes.

Il ne se rĂ©veillera que dans le camion de pompiers qui le transportait Ă  l’hĂ´pital.

Le détenu sera finalement conduit au quartier disciplinaire.

L’agent devrait passer rapidement un scanner afin de juger de son Ă©tat de santĂ©. source syndicale 1, 2