Afin de « diminuer la surpopulation carcérale » dans la prison de Rémire-Montjoly, la garde des Sceaux, Nicole Belloubet, a annoncé la construction d’une prison à Saint-Laurent du Maroni ainsi que la création de neuf personnels supplémentaires.

En déplacement en Guyane, la garde des Sceaux, Nicole Belloubet a confirmé la construction d’une prison à Saint-Laurent du Maroni et le « maintien » des « efforts » en terme d’effectifs et d’aménagement dans l’actuelle prison de Guyane.

« Ce qui frappe » à la prison de Guyane « c’est la surpopulation carcérale et les conditions de détention » a déclaré samedi, devant la presse, Nicole Belloubet à l’issue d’une visite de la prison de Rémire-Montjoly.

Le « manque d’activité » des détenus et l’état de la prison « fortement dégradé en raison du climat tropical » ont aussi « frappé » la ministre de la justice, attendue sur un certain nombre d’annonces, dans le cadre des accords de Guyane qui ont mis fin au mouvement social de mars-avril 2017.

« Je suis venue dire que nous avons fait des efforts en terme d’effectifs au centre pénitentiaire et que nous allons maintenir cet effort. Le taux de couverture est assez satisfaisant et il y aura la création de neuf personnels supplémentaires ».

Lire la suite…