La rentrée scolaire commence plutôt mal pour certains surveillants de la DISP de Toulouse.

En effet, selon les syndicats, les agents ont eu la dĂ©sagrĂ©able surprise de recevoir un coup de tĂ©lĂ©phone de leur banque pour leur annoncer que leurs comptes n’Ă©taient plus approvisionnĂ©s.

Les agents auraient eu leur paye bloquĂ©e Ă  la suite d’un bug liĂ© Ă  une saisie de dernière minute, toujours selon le syndicat.

L’administration pĂ©nitentiaire a très rĂ©cemment changĂ© de logiciel de gestion des salaires, ce qui semble provoquer plusieurs incidents.

Les syndicats se disent scandalisĂ©s et se demandent si les frais bancaires impliquĂ©s par ce retard de paiement seront pris en charge par l’administration.

Ils demandent qu’une rĂ©gularisation soit effectuĂ©e dans les plus brefs dĂ©lais.