Dans la nuit du 05 au 06 septembre 2018, une fouille sectorielle visant cinq cellules de la maison d’arrĂŞt de Fleury-MĂ©rogis a Ă©tĂ© effectuĂ©e en prĂ©sence de l’ERIS (Équipe rĂ©gionale intervention et de sĂ©curitĂ©) de Paris et de l’ELAC (Ă©quipe locale d’appui et de contrĂ´le) de L’Ă©tablissement.

Bilan de la fouille des 5 cellules, 11 téléphones portables.

Une seule cellule contenait 7 smartphones dont 5 iPhones.

Pour rappel, une fouille sectorielle avait également eu lieu le mardi 13 août sur le même bâtiment avec des découvertes une nouvelle fois significative.

Les syndicats s’inquiètent de la prolifĂ©ration des tĂ©lĂ©phones portables et des stupĂ©fiants au sein de l’Ă©tablissement et rĂ©clament l’abrogation de l’article 57 de la loi pĂ©nitentiaire du 22 novembre 2009.