Trois affaires similaires ont Ă©tĂ© jugĂ©es lors d’une mĂŞme audience au tribunal correctionnel ce mardi.

Insultes, menaces Ă  l’Ă©gard des surveillants du centre pĂ©nitentiaire de Riom.

Le 19 juillet et le 4 octobre au parloir et sur le parking public, le 28 juillet en cellule. Toujours les mêmes histoires, entre détenus et leurs proches mécontents qui souhaitent mettre des coups de pression sur les agents.

La représentante du ministère public requiert contre chacun des prévenus des peines de prison ferme.

Les quatre prĂ©venus seront condamnĂ©s Ă  des peines de prison avec sursis allant de 4 Ă  6 mois et, Ă  chaque fois, 1.000 euros d’indemnitĂ© au titre du prĂ©judice moral pour les fonctionnaires. La montagne