Trois surveillants de la maison d’arrĂŞt de Grenoble-Varces ont terminĂ© aux urgences ce jeudi. 

Ă€ l’ouverture d’une cellule du quartier disciplinaire, le dĂ©tenu a jetĂ© de la javel vers les surveillants. Les trois fonctionnaires vont ĂŞtre atteint en plein visage.

BlessĂ©s aux yeux, les agents se sont vu octroyer 5 jours d’interruption totale de travail pour deux d’entre eux et six pour le troisième.

Selon le DauphinĂ© libĂ©rĂ© l’homme devrait comparaĂ®tre en dĂ©but de semaine prochaine devant le tribunal correctionnel de Grenoble dans le cadre d’une  procĂ©dure de comparution immĂ©diate. L’homme avait Ă©tĂ© condamnĂ© en juin 2017 Ă  deux mois d’emprisonnement pour non-respect de son assignation Ă  rĂ©sidence, après avoir Ă©tĂ© mis en examen pour apologie du terrorisme.