C’Ă©tait une Ă©vasion Ă  l’ancienne, en dĂ©chirant des draps nouĂ©s entre eux avant de descendre par la fenĂŞtre.

L’homme Ă©tait placĂ© au quartier de semi-libertĂ© de Poitiers. DĂ©but juin il dĂ©cide de s’Ă©vader.

Il se justifie au tribunal, il a pris la fuite pour secourir sa copine qui avait reçu des menaces.

L’homme avait Ă©tĂ© interpellĂ© après quelques jours de libertĂ©.

Il sera condamné à dix mois de prison ferme pour cette évasion. La Nouvelle République