Un dĂ©tenu a Ă©tĂ© condamnĂ© ce vendredi 7 septembre Ă  deux mois de prison ferme pour avoir insultĂ© un Ă©lève surveillant Ă  la maison d’arrĂŞt de Rennes.

Le dĂ©tenu pourtant calme lors de son procès Ă  changer de comportement au moment de sa condamnation. Il n’a pas rĂ©ussi Ă  contenir sa colère. « je ne vais pas payer un euro ! Tous les jours, je vais l’insulter… Tous les jours, je vais ĂŞtre dĂ©sagrĂ©able ! »

Selon l’avocat du dĂ©tenu, le comportement du surveillant stagiaire est loin d’ĂŞtre exemplaire. Ce dernier demande au prisonnier de se vĂŞtir d’un T-shirt au lieu d’ĂŞtre torse nu. Essuyant un refus, il coupe le courant dans sa cellule toute l’après-midi.

selon le dĂ©tenu, Ă  l’heure du repas, le surveillant aurait renversĂ© son assiette. Il lui aurait Ă©galement dit : si tu ne mets pas ton T-shirt, personne ne mange.

Le dĂ©tenu poursuivi pour outrage sur une personne dĂ©positaire de l’autoritĂ© publique en rĂ©cidive compte 24 mentions Ă  son casier judiciaire dont une dizaine dĂ©jĂ  pour outrage.

Selon l’avocat de la victime, le surveillant ne faisait que son travail en demandant de respecter les règles.

Le procureur de la rĂ©publique requiert trois mois de prison. L’homme sera condamnĂ© Ă  deux mois de prison avec mandat de dĂ©pĂ´t. Il retournera au centre pĂ©nitentiaire de Rennes. Ouest-France