Un relevĂ© d’incident de la prison de Fleury-MĂ©rogis rĂ©vèle le quotidien difficile du personnel pĂ©nitentiaire chargĂ© de garder le seul survivant des commandos djihadistes du 13 novembre 2015, le terroriste Salah Abdeslam. 

En effet, dans ce rapport datant du 07 septembre dernier on peut y lire  «Le TIS ABDESLAM Salah a menacĂ© le surveillant XXX lors de la distribution du repas, en ces termes: Pourquoi tu me regardes, espèce de minus. T’es qu’un minus, viens dans ma cellule et on va s’expliquer. Moi, je suis musulman et vous ĂŞtes mĂ©crĂ©ants, des chiens ; un jour, ça va changer vous allez m’embrasser les pieds.»

Dans le Figaro on apprend que l’Ă©tablissement a averti le parquet antiterroriste et la direction de l’administration pĂ©nitentiaire suite Ă  ses propos qualifiĂ©s de graves.