Oualid B., un djihadiste prĂ©sumĂ© remis en libertĂ© en avril après une erreur d’un juge d’instruction qui avait oubliĂ© de renouveler sa dĂ©tention provisoire retourne en prison.

Il Ă©tait jugĂ© aujourd’hui pour « dĂ©placement interdit Ă  l’extĂ©rieur du pĂ©rimètre dĂ©terminĂ© par le ministère de l’IntĂ©rieur pour prĂ©venir la commission d’acte de terrorisme », ainsi que recel d’images faisant l’apologie du terrorisme et conduite sans permis. La cour rendra sa dĂ©cision le 25 octobre.

Mais Oualid B. doit ĂŞtre Ă©galement jugĂ© Ă  l’automne aux assises Ă  Paris aux cĂ´tĂ©s de Reda Bekhaled et de ses frères, soupçonnĂ©s d’ĂŞtre impliquĂ©s dans un projet d’attentat en 2014 dans la mĂ©tropole lyonnaise et dans une filière d’acheminement de combattants en Syrie.

Le parquet a requis 6 mois de prison, la rĂ©vocation partielle du sursis dans une autre condamnation datant de 2015 et un mandat de dĂ©pĂ´t Ă  l’audience. Le Figaro