Un détenu a été libéré par erreur du centre pénitentiaire de Poitiers-Vivonne cette semaine. 

L’homme de 31 ans avait dĂ©posĂ© une demande d’amĂ©nagement afin de continuer sa peine dehors. Le juge de l’application des peines de Poitiers avait acceptĂ© de le placer sous bracelet Ă©lectronique mais la mesure avait Ă©tĂ© contestĂ©e par le parquet de Poitiers auquel la cour d’appel avait donnĂ© raison. Il semble qu’un couac Ă  la prison a permis sa libĂ©ration imprĂ©vue.

Sa soeur s’exprime dans les colonnes de la nouvelle rĂ©publique, « Quand ils l’ont fait venir de sa cellule pour lui dire qu’il sortait, il ne comprenait pas. Il leur a dit : “ Vous ĂŞtes sĂ»rs ? ” Comme ils avaient vraiment l’air certains, il n’a pas insistĂ©. Il est rentrĂ© chez lui. Deux heures plus tard, la maison Ă©tait entourĂ©e par des gendarmes avec cagoule et gilet pare-balles ! Ils venaient le chercher… »

Son épouse a également réagit « Ils ne se sont même pas excusés à la prison, ils ne lui ont rien expliqué ! C’est un ami qui est venu le chercher, j’ai eu la surprise de le voir à la maison, et après, il y avait les gendarmes partout autour de chez nous ; vous imaginez le choc ! Il faut qu’ils nous dédommagent ».