Ce mardi, un surveillant s’apprĂŞtait Ă  rentrer chez lui, il Ă©tait sur le point de rĂ©cupĂ©rer son courrier quand un individu en possession d’un objet pointu s’est approchĂ© derrière lui.

« Tu ne fais pas le fier quand tu n’as pas ton uniforme ! »

Ce sont les paroles de l’agresseur avant de lui porter plusieurs violents coups avec son objet contondant.

Selon nos sources, le surveillant souffrirait de plusieurs lacĂ©rations au niveau du torse. 10 jours d’incapacitĂ© totale de travail lui ont Ă©tĂ© prescrits.

Au-delĂ  des blessures physiques, le retentissement psychologique est Ă©norme.

Les surveillants pĂ©nitentiaires sont maintenant et rĂ©gulièrement attaquĂ© devant leur domicile… Plus que jamais les surveillants sont des cibles !

Qui voudrait devenir surveillant pĂ©nitentiaire ? Ă€ lyon, sur 1000 inscrits au dernier concours, seulement 160 se sont prĂ©sentĂ©s Ă  l’Ă©crit. Il reste l’oral, le sport et les 6 mois d’Ă©cole Ă  passer comme Ă©preuve d’admissibilitĂ©… LyonMag