Le 08 septembre, ce détenu de plus de 2,10 mètres, véritable force de la nature avait déjà agressé un surveillant.

Il a rĂ©cidivĂ© ce jour, bien que des mesures maximales de sĂ©curitĂ© aient Ă©tĂ© mise en place, celui-ci a quand mĂŞme rĂ©ussi Ă  frapper un surveillant d’un violent coup de pied en plein ventre.

Ce dĂ©tenu refuse complètement l’autoritĂ© et ne supporte pas la frustration. Il rĂ©agit directement par la violence.

L’homme a ainsi fait plusieurs victimes cĂ´tĂ© personnel sur le seul Ă©tablissement Moulins, deux blessĂ©s ainsi que d’autres durant les interventions.

Les syndicats demandent que de nouveaux moyens soient mis en place face à ce détenu ingérable.