Une enquĂȘte a Ă©tĂ© ouverte pour association de malfaiteurs en vue de commettre un crime ou un dĂ©lit.

Mercredi 19 septembre, un dĂ©tenu venait de finir sa visite avec une jeune femme au parloir de la prison d’Angers.

Une fouille réglementaire est alors effectuée par un surveillant pénitentiaire.

Un courrier est découvert, dissimulé dans la semelle de sa chaussure.

Dans cette lettre Ă©tait Ă©crit une sorte de liste de courses bien particuliĂšre. Rubans adhĂ©sifs, cagoules, gants, armes, etc… Des objets destinĂ©s Ă  attaquer une bijouterie situĂ©e en Loire-Atlantique, mĂȘme la date du crime y Ă©tait inscrite, soit, Ă  la sortie de prison du dĂ©tenu. On pouvait Ă©galement y trouver des conseils pour passer Ă  l’action. Presse OcĂ©an