Ce dimanche, il Ă©tait environ 18h40 quand une cellule du bâtiment D5 de la maison d’arrĂŞt de Fleury-MĂ©rogis a pris feu.

Les fumĂ©es Ă©taient devenues tellement denses et Ă©paisses que l’ordre d’Ă©vacuer la totalitĂ© des dĂ©tenus de l’aile du bâtiment sera ordonnĂ©.

Un groupe de surveillants alors Ă©quipĂ©s d’appareils respiratoires isolants procĂ©dera Ă  l’Ă©vacuation d’une centaine de dĂ©tenus vers les cours de promenade.

Les dĂ©tenus pyromanes n’ont quant Ă  eux, immĂ©diatement isolĂ©s après le dĂ©part de feu, pas cessĂ© leur Ă©lan de destruction. Le premier dĂ©tenu causera des dommages matĂ©riels dans la salle d’attente oĂą il se trouvait durant l’intervention. Le second se tailladera les avant-bras, ce qui nĂ©cessitera une prise en charge mĂ©dicale et lui Ă©vitera la mise en prĂ©vention au quartier disciplinaire.

La réintégration de la totalité des détenus prendra fin vers 20h00 dans le calme. Source syndicale