Le surveillantes tirent la sonnette d’alarme, depuis plusieurs jours dans la prison pour femmes de Rennes, un couteau de cuisine a disparu.

Un couteau d’une longueur d’environ 20 cm, pointu et très bien aiguisĂ© aurait ainsi disparu depuis mercredi dernier.

Les surveillantes sont inquiètes, seulement une fouille partielle et rapide aurait eu lieu le jour de la disparition.

Les syndicats se demandent pourquoi l’Ă©tablissement n’est-il pas en alerte avec une fouille gĂ©nĂ©rale approfondie de l’ensemble des cellules et locaux.

Ils se disent Ă©cĹ“urĂ©s de constater que la disparition d’une arme aussi dangereuse n’inquiète pas la direction de l’Ă©tablissement.

Ils demandent que la sĂ©curitĂ© de l’ensemble des personnels soit une prioritĂ© absolue. Source syndicale