Un homme de 38 ans, poursuivi pour une affaire d’homicide, a Ă©tĂ© libĂ©rĂ© de prison suite Ă  un simple oubli sur une convocation judiciaire. 

 

En effet lors du renouvellement devant le juge des libertĂ©s et de la dĂ©tention (JLD) de son mandat de dĂ©pĂ´t, au TGI de Toulouse, son avocat a su exploiter un oubli dans la convocation de son client. Cette dernière mentionnait bel et bien la date de son passage devant le JLD mais sans prĂ©ciser l’horaire…

Ayant fait appel, la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Toulouse a donnĂ© raison Ă  l’avocat et le dĂ©tenu a Ă©tĂ© libĂ©rĂ© immĂ©diatement. La dĂ©pĂŞche