Les autoritĂ©s espagnoles ont annoncĂ© avoir dĂ©mantelĂ© un rĂ©seau de recrutement et de radicalisation jihadiste prĂ©sent dans 17 prisons sur l’ensemble de leur territoire. 

Le ministère de l’IntĂ©rieur a indiquĂ© dans un communiquĂ© que des agents de la Garde civile « ont identifiĂ© et interrogĂ© 25 dĂ©tenus de diffĂ©rents centres pĂ©nitentiaires espagnols, accusĂ©s de faire partie d’un groupe proche de Daech (acronyme en arabe de l’organisation Etat islamique) dĂ©diĂ© Ă  la radicalisation d’autres prisonniers ».

Le ministère ne donne guère de dĂ©tails sur l’activitĂ© du groupe, mentionnant seulement une « finalitĂ© prosĂ©lyte ». Il ne prĂ©cise pas si les prisonniers Ă©taient en lien avec l’EI, ni s’ils planifiaient des attentats. Plus d’infos sur BFM