Soupçonné d’avoir donné un coup de tête à un surveillant, le 26 juin dernier à l’infirmerie de la maison d’arrêt de Bois-d’Arcy, un détenu était jugé ce mardi par le tribunal correctionnel de Versailles. 

Ce jour-là le détenu est conduit, sur une jambe, à l’infirmerie pour une blessure au genou survenue lors d’une séance de sport. Il est remonté contre l’infirmière à qui il avait déjà signalé le problème et qui ne l’avait pas autorisé à se rendre à l’hôpital. Le surveillant raconte que le détenu a insulté l’infirmière et lui a donné un coup de tête. Le jeune assure qu’il n’a rien fait. Son avocate, Me Sandrine Calaf, rappelle que dans ce dossier, aucun témoignage ne permet de confirmer les coups et les insultes rapportés par le surveillant.

Le tribunal a décidé de relaxé le détenu. Le Parisien