🇫🇷 Grasse: Des détenus mineurs cassent les murs de 4 cellules pour aller en tabasser un autre

C’est la troisième fois en six mois que ces faits se produisent, des dĂ©tenus mineurs rĂ©ussissent Ă  dĂ©truire les murs des cellules de leur quartier, cette fois il voulait aller frapper un autre dĂ©tenu. 

Il est un peu plus de 22 heures ce mardi, explique HervĂ© Segaud, dĂ©lĂ©guĂ© rĂ©gional FO PĂ©nitentiaire, aux Ă©quipes de France3, quand un dĂ©tenu mineur de la maison d’arrĂŞt de Grasse, appelle la gendarmerie de Nice pour l’informer de faits anormaux au sein de l’Ă©tablissement. Les militaires appellent la police de Nice qui prĂ©vient celle de Grasse, laquelle contacte la maison  d’arrĂŞt. Les murs de 4 cellules vont ĂŞtre dĂ©truits, pour se faire les dĂ©tenus ont descellé une table pour s’en servir comme bĂ©lier, ce qui permet de retirer les parpaings un Ă  un.

Ă€ Lire :  🇫🇷 Le Havre: Livraison de smartphones dans la prison

Nous avons besoin de votre Aide ! Cliquez-ici pour soutenir Les Forces de L'ordre et le site ACTUPenit.com

Pour les syndicats, la visite de la Ministre de la Justice Nicole Belloubet le 29 juin dernier n’a rien changĂ© et le syndicat ne comprend pas l’immobilisme de l’administration. Les murs n’ont pas Ă©tĂ© consolidĂ©s, des tĂ©lĂ©phones circulent toujours dans la maison d’arrĂŞt et les dĂ©tenus dans leur cellule ne sont pas en sĂ©curitĂ©.