🇫🇷 Osny: Tentative d’assassinat d’un surveillant au nom de Daesh, le dĂ©tenu radicalisĂ© jugĂ© aux assises

Cette agression était apparue comme la première action jihadiste fomentée en prison, un détenu radicalisé avait frappé à plusieurs reprises un surveillant avec un couteau artisanal fabriqué avec un morceau de métal. 

L’homme qui purgeait une peine de 5 ans de prison pour un voyage avortĂ© vers la Syrie avec sa femme, son bĂ©bĂ© et des amis Ă©tait incarcĂ©rĂ© dans une unitĂ© de prĂ©vention de la radicalisation Ă  la maison d’arrĂŞt d’Osny. Lors de l’attaque un deuxième surveillant, venu porter assistance Ă  son collègue sera Ă©galement blessĂ©. Lors de sa garde Ă  vue, il avait expliquĂ© qu« il voulait passer Ă  l’acte immĂ©diatement au nom de Daech » selon une source proche du dossier.

Ă€ Lire :  🇬🇵 Baie-Mahault: Interpellation de Henry Reagan, l'un des deux Ă©vadĂ©s de la prison

L’homme avait Ă©tĂ© mis en examen pour tentative d’assassinat. Les juges d’instruction ont finalement renvoyĂ© Bilal Taghi devant la cour d’assises spĂ©ciale de Paris pour « tentative d’assassinat sur personne dĂ©positaire de l’autoritĂ© publique en relation avec une entreprise terroriste » et « association de malfaiteurs terroriste criminelle ». ComposĂ©e uniquement de magistrats professionnels, cette cour est compĂ©tente en matière de terrorisme. FranceInfo