🇫🇷 Valence: Un détenu en grève de la faim pour obtenir des confusions de peines

Condamné en 2016 à 12 et 14 ans de réclusion criminelle pour deux violents braquages, et libérable en 2034, un détenu de quartier maison centrale du centre pénitentiaire de Valence est en grève de la faim depuis le 10 septembre. 

Ce dernier rĂ©clame depuis plusieurs mois que plusieurs de ses peines de prison fassent l’objet d’une confusion. Il demande Ă©galement que cinq de ses condamnations, totalisant 27 ans de prison, soient ramenĂ©es Ă  un maximum lĂ©gal de 20 ans.

Ă€ Lire :  🇫🇷 Prisons: Le secrĂ©taire gĂ©nĂ©ral du syndicat majoritaire pĂ©nitentiaire envoie un message fort aux surveillants !

Pour le parquet gĂ©nĂ©ral, la rĂ©duction maximum lĂ©gale est fixĂ©e à 30 ans et non à 20 ans. La  procureure gĂ©nĂ©rale prĂ©cise que « l’avocat du dĂ©tenu a dĂ©jĂ  formĂ© un pourvoi en cassation concernant cette requĂŞte, nous demanderons un renvoi jusqu’au prononcĂ© de l’arrĂŞt de la cour de cassation ». Plus d’infos sur Le Point