Une intervention pour un feu de cellule au quartier disciplinaire du centre pĂ©nitentiaire de Draguignan s’est trĂ©s mal terminĂ©e ce vendredi aprĂ©s-midi. 

Il est 15h30 lorsqu’un dĂ©tenu refuse de rĂ©intĂ©grer sa cellule, le conflit amène les fonctionnaires Ă  prendre la dĂ©cision de placer l’individu en quartier disciplinaire. Une fois placĂ© dans la cellule, le dĂ©tenu met immĂ©diatement le feu Ă  son matelas. Il semble que les cris du dĂ©tenu et les alarmes incendie ont incitĂ© les surveillants a ouvrir rapidement la porte de la cellule afin de sauver le dĂ©tenu. Lors du contrĂ´le Ă  l’oeilleton les fonctionnaires ne voyaient rien. Pensant que le dĂ©tenu avait obstrué le judas ils sont entrĂ©s.

Le bilan est lourd puisque onze surveillants ont Ă©tĂ© intoxiquĂ©s, six d’entre eux ont dĂ» ĂŞtre Ă©vacuĂ© vers les urgences ( deux vers FrĂ©jus et quatre Ă  Draguignan ), le dĂ©tenu trĂ©s gravement intoxiquĂ© a lui aussi Ă©tĂ© transportĂ© Ă  l’hĂ´pital. Var-matin