Le nombre de détenus en France a atteint en juillet un record, avec près de 71.000 personnes incarcérées.

Selon des chiffres du ministère de la Justice, 12,2% des personnes condamnĂ©es et en prison purgent des peines de moins de six mois, 17,3% de six mois Ă  un an, et 19,7% de un Ă  deux ans. Pour la ministre de la Justice, « On fait de l’emprisonnement la peine de rĂ©fĂ©rence unique, ce qui est inefficace quand elle est de courte durĂ©e. En-dessous de six mois, elle dĂ©socialise plus qu’elle ne rĂ©insère. » En-dessous d’un mois, l’emprisonnement sera ainsi banni. Au total, « nous imaginons que cela pourra faire diminuer le nombre de dĂ©tenus de 8.000 environ », avance la garde des Sceaux.

Pour rĂ©pondre aux interrogations sur l’efficacitĂ© de la prison, France Info a sollicitĂ© Virginie Gautron, pĂ©naliste, maĂ®tresse de confĂ©rences Ă  l’universitĂ© de Nantes.