🚹 Liancourt : Une agression d’une violence extrĂȘme, au sol, la surveillante sera rouĂ©e de coups

Une agression d’une rare violence s’est dĂ©roulĂ©e hier en fin d’aprĂšs-midi au centre pĂ©nitentiaire de Liancourt

Selon nos informations, un dĂ©tenu mineur aurait tentĂ© d’entrer en contact avec des majeurs dans les couloirs de la prison afin d’effectuer des Ă©changes d’objets.

Le rÚglement interdisant tout contact entre détenus mineurs et majeurs, deux surveillantes se sont mises en opposition.

C’est Ă  ce moment-lĂ  qu’un mineur va s’emporter et devenir incontrĂŽlable.

Il va frapper une surveillante au niveau de la tĂȘte, elle va chuter au sol. Le dĂ©tenu va continuer Ă  s’acharner sur elle, avec de violents coups de pied et de poing

À Lire :  đŸ‡«đŸ‡· "Prison ouverte" les parlementaires français lancent le dĂ©bat

Sa collĂšgue tentera en vain de l’arrĂȘter.

Il faudra attendre que d’autres agents arrivent pour maĂźtriser l’individu, non sans mal. Pendant l’intervention, deux autres surveillants seront blessĂ©s, ayant reçu Ă©galement plusieurs coups de poing.

Les trois agents finiront Ă  l’hĂŽpital. La surveillante s’en sortira avec de multiples contusions et une semaine d’arrĂȘt de travail. Ses jours d’ITT ne sont pour le moment pas connu.

Ce matin, un débrayage a eu lieu au centre pénitentiaire. les surveillants ont pris leurs postes avec 15 minutes de retard en soutien à leurs collÚgues blessés. Source syndicale