Le 8 octobre, dans la matinĂ©e, le dĂ©tenu au physique impressionnant (plus de 2 mètres pour plus de 100 kg) a pour la troisième fois en un peu plus d’un mois frappĂ© un surveillant pĂ©nitentiaire.

Le dĂ©tenu Ă©tait accompagnĂ© de plusieurs surveillants lors de son mouvement vers la douche au niveau du quartier d’isolement.

Il en a profité pour envoyer un violent coup de tête à un agent. Heureusement les surveillants sur place ont vite réagi afin de le maîtriser.

Une demande de transfert a Ă©tĂ© effectuĂ©e par la direction, selon les syndicats qui rĂ©clament ce changement d’Ă©tablissements dans les plus brefs dĂ©lais.