Le dialogue continue entre le Ministère de la Justice et Google, 49 prisons françaises restent encore visibles, sans floutage, sur Google Maps et Earth. 

L’entreprise amĂ©ricaine Ă  adressĂ© un courrier Ă  la chancellerie pour leur annoncĂ© que la finalisation du floutage des vues aĂ©riennes des prisons sur Google Maps et Google Earth Ă©tait en cours. Le 9 octobre dernier Nicole Belloubet a regrettĂ© que ses demandes de floutage des zones sensibles auprès de Google n’aient pas encore abouti. « Je trouve qu’il n’est pas normal que des Ă©tablissements sĂ©curisĂ©s comme nos prisons se retrouvent sur Internet ».

Google a fait valoir sa dĂ©pendance Ă  l’Ă©gard de trois prestataires pour la diffusion des prises aĂ©riennes : DigitalGlobe, IGN et Airbus. BFM TV