Un dĂ©tenu d’une soixantaine d’annĂ©es, incarcĂ©rĂ© au centre pĂ©nitentiaire de PlĹ“meur, a montĂ© depuis sa cellule plusieurs faux dossiers afin d’obtenir la prime Ă  l’emploi.

Jugé lundi 8 octobre, il a été condamné à trois ans de prison ferme.

Les faits se sont déroulés en 2015 au centre pénitentiaire de Plœmeur. Grâce à son ordinateur installé dans sa cellule et une connexion internet, le sexagénaire a ainsi monté 45 dossiers.

Les primes de 950 € chacune étaient versées sur des faux comptes puis transférées sur des comptes en Angleterre appartenant à deux comparses.

Un préjudice de 43.000 €.

Le Lorientais sera condamné à trois ans de prison ferme. Ses deux comparses seront condamnés à un an de prison. Ouest-Républicain