Une femme utilisait la carte d’identitĂ© de la soeur de son compagnon, dĂ©tenu Ă  la maison d’arrĂŞt de la Talaudière Ă  Saint-Étienne pour pouvoir coucher avec lui aux parloirs de la prison. 

Les faits se sont produits Ă  huit reprises. À la derrnière, le surveillant en poste s’Ă©tonne d’apercevoir la jeune femme jambes Ă©cartĂ©es et corps contre celui du dĂ©tenu qui est censĂ© ĂŞtre son frère. Le surveillant interpelle la femme et dĂ©couvre la vĂ©ritĂ©.

Jugé devant le tribunal correctionnel la femme est condamnée à trois mois de prison avec sursis. Le progrés