🇫🇷 Agen : Deux surveillants pénitentiaires condamnés pour corruption

Les faits remontent aux annĂ©es 2015-2016. Des dĂ©tenus de la maison d’arrĂŞt d’Agen ont rĂ©cupĂ©rĂ© un tĂ©lĂ©phone portable, de la rĂ©sine de cannabis ou encore des chaussettes et des denrĂ©es alimentaires.

C’Ă©tait rĂ©gulier, est devenu habituel. Un dĂ©tenu s’en Ă©tait mĂŞme vantĂ© sur les rĂ©seaux sociaux en exposant sa vie en prison, en vidĂ©o.

Les passeurs, deux surveillants d’une quarantaine d’annĂ©es.

Ce vendredi matin, un des surveillants visés par des faits de corruption reconnaît avoir franchi la ligne jaune.

Il consommait lui aussi du cannabis. « Javais des barrettes dans les poches et je les donnais directement au détenu ».

Ă€ Lire :  🇫🇷 Salon-de-Provence : Les surveillants de la prison stoppent l'Ă©vasion d'un dĂ©tenu

Le ministère public a requis dix mois de prison avec sursis et une interdiction d’exercer une fonction publique pendant trois ans pour le moins impliquĂ© et une interdiction Ă  vie et trente mois de dĂ©tention dont dix assorties de sursis pour le second surveillant.

Les détenus auront des peines allant de huit à dix-huit mois de prisons assorties du sursis ou pas. La décision doit être mise en délibéré. La depeche