🇧🇪 Andenne: Situation très tendue Ă  la prison, les forces de l’ordre interviennent jusque tard dans la nuit !

La situation a Ă©tĂ© très tendue ce dimanche Ă  la prison d’Andenne en Belgique, une centaine de dĂ©tenus a refusĂ© de rentrer dans leur cellule. 

En cause certaines revendications des dĂ©tenus dont la principale est la diminution des prix de la cantine. « Ceux qui n’ont rien reçoivent 50 euros par mois. On doit louer la TV quinze euros, c’est quatre euros pour louer le frigo, 3.5 euros pour les plaques chauffantes et toutes les marchandises sont beaucoup plus chères ici. La viande par exemple coĂ»te trois fois plus cher dans la prison qu’Ă  l’extĂ©rieur ». Les incidents ont commencĂ© vendredi soir lorsque 51 dĂ©tenus ont refusĂ© de rĂ©intĂ©grer leur cellule. Suite Ă  ce mouvement de protestation, une sanction exemplaire a Ă©tĂ© dĂ©cidĂ©e : 30 jours d’isolement pour les 51 dĂ©tenus. A l’annonce de cette sanction, un surveillant a Ă©tĂ© agressĂ©.

Ă€ Lire :  🇫🇷 La Talaudière: Feu de matelas Ă  la prison, les surveillants interviennent rapidement 

Dans les colonnes de RTBF, on peut lire le tĂ©moignage d’un dĂ©tenu qui dĂ©crit la situation au sein de la prison. « Cette sanction est totalement injuste. On veut que les prix diminuent. On n’a pas Ă©tĂ© violent. Ici des gens n’ont plus rien Ă  perdre. Je vous appelle pour prĂ©venir que la direction doit nous Ă©couter sinon ici ça va exploser, des gardiens seront blessĂ©s. Depuis le dĂ©but, la direction n’Ă©coute rien, aucun dialogue n’est possible ».

Entre 100 Ă  120 dĂ©tenus ont refusĂ© de rĂ©intĂ©grer leur cellule, la situation est rentrĂ©e dans l’ordre vers 01h35 du matin aprĂ©s l’intervention des forces de l’ordre venus en renforts au sein de la prison.