đŸ‡«đŸ‡· Prison: La Direction InterrĂ©gionale de Toulouse, deuxiĂšme rĂ©gion la plus touchĂ©e par la surpopulation carcĂ©rale

La direction interrégionale de Toulouse obtient une bien triste deuxiÚme place pour la densité carcérale, juste aprés celle de Paris. 

Pour les 16 Ă©tablissements pĂ©nitentiaires d’Occitanie, cette densitĂ© Ă©quivaut Ă  135,5 % selon les derniers chiffres publiĂ©s en octobre. La direction interrĂ©gionale de Paris affiche elle, un taux de 145,8 %. La densitĂ© moyenne, au niveau national, est de 118,1 %.

Pour StĂ©phane Scotto, directeur interrĂ©gional des services pĂ©nitentiaires de Toulouse, l’explication est simple : « En France, il n’existe pas de numerus clausus pour les maisons d’arrĂȘt. L’autoritĂ© judiciaire adresse des dĂ©tenus et nous sommes tenus de les accepter. Lorsqu’une maison d’arrĂȘt atteint un niveau de saturation important, on s’efforce de les envoyer vers d’autres Ă©tablissements sauf qu’en Occitanie, la quasi-totalitĂ© de celles-ci est en situation de surencombrement. Il est donc impossible de procĂ©der Ă  des rĂ©Ă©quilibrages ». La DĂ©pĂȘche

À Lire :  đŸ‡«đŸ‡· Argentan : Le dĂ©tenu accuse un surveillant de mauvais traitement pour se dĂ©fendre