Soutenez-Nous Avec Un Don Sur :

🇫🇷 Amiens: AprĂ©s ĂŞtre sorti de prison pour viol, il agresse une Ă©ducatrice du foyer d’insertion

Mohamed Mejaiti Ă©tait jugĂ© par le tribunal d’Amiens pour l’agression d’une Ă©ducatrice au foyer l’ĂŽlot, un mois Ă  peine aprĂ©s ĂŞtre sorti de prison. 

Selon Le Courrier Picard, si les dĂ©cisions de justice Ă©taient suivies d’effet, Mohamed Majaiti serait reparti au Maroc il y a 27 ans, puisque sa première condamnation Ă  une reconduite Ă  la frontière remonte Ă  1991. Quinze mentions au casier plus tard, dont deux importantes (huit et quinze ans) pour des viols, l’homme Ă©tait Ă  nouveau jugĂ© devant le tribunal d’Amiens pour l’agression d’une Ă©ducatrice. “Dès le dĂ©but, il s’en est pris Ă  moi. Il me collait, il Ă©tait agressif. Je sais aussi qu’il a agressĂ© une femme dans la rue il y a une ou deux semaines”. La jeune femme raconte ce qu’il s’est passĂ© vendredi dernier et les propos de son agresseur “Sale pute, je vais te faire la peau. Je vais venir avec mon frère et tu verras ce qu’on va te faire. Je n’ai peur de personne. J’ai dĂ©jĂ  tuĂ© quelqu’un et je peux recommencer”. Puis l’homme l’empĂŞche ensuite de sortir de son bureau. “Heureusement que le veilleur de nuit est intervenu…”

Devant le tribunal, l’homme va mettre son agression sur le compte du flash de vodka qu’il aurait bu ce soir-lĂ  et va affirmer “Il faut qu’on m’aide ! Ce n’est pas une solution, la prison”. Selon lui, il a dĂ©jĂ  passĂ© Ă  peu prĂ©s 23 ans derrière les barreaux depuis son arrivĂ©e en France. Le tribunal le condamne Ă  un an ferme.

❤️ - NOUS SOUTENIR - ❤️

ÉCRIVEZ UN PETIT MOT ⬇️