🇫🇷 Mulhouse: Une surveillante de la prison mise en examen et placée en détention provisoire

Une surveillante de la maison d’arrêt de Mulhouse a été mise en examen et placée en détention provisoire. L’enquête vise une femme de 31 ans, qui exerçait des fonctions à la maison d’arrêt de Mulhouse. La surveillante est soupçonnée d’avoir fait entrer des téléphones dans l’établissement et peut-être même de la drogue. L’enquête devra le déterminer et préciser depuis quelle date elle se livrait à ses « activités ».

En poste depuis cinq ans, elle travaillait au service des notifications dans le bâtiment des hommes, en contact direct avec les détenus pour la distribution des courriers administratifs. Elle aurait noué des liens avec un albanais qu’elle a retrouvé par hasard, cet été, à l’occasion d’une fête du 14 Juillet dans une commune du secteur des Trois-Frontières. Ce dernier lui aurait alors demandé de faire passer un téléphone et de le remettre à un de ses compatriotes. La direction a visiblement resserré sa surveillance sur cette employée jusque-là insoupçonnable.

Ă€ Lire :  🇫🇷 Jawad Bendaoud: CondamnĂ© pour outrage il portera un bracelet Ă©lectronique

Le 20 octobre dernier, elle a été fouillée à son arrivée à la prison, un téléphone a été trouvé sur elle. Une perquisition a été opérée dans sa voiture, les policiers y ont découvert une centaine de grammes de résine de cannabis.

Placée en garde à vue avant d’être déférée au parquet et présentée au juge d’instruction qui l’a mise en examen, le juge des libertés et de la détention a décidé de la placer en détention provisoire à la maison d’arrêt d’Épinal. DNA