Le dĂ©tenu de la maison d’arrĂȘt de Reims qui s’Ă©tait Ă©vadĂ© lors d’une sortie pĂ©dagogique en forĂȘt a Ă©tĂ© jugĂ©. 

Tony BrĂ©bant, 20 ans avait étĂ© sĂ©lectionnĂ© pour participer Ă  une sortie pĂ©dagogique en forĂȘt de Trois-Fontaines-l’Abbaye, prĂšs de Vitry-le-François, lorsqu’il a dĂ©cidĂ© de prendre la poudre d’escampette. D’importants moyens avaient aussitĂŽt Ă©tĂ© mobilisĂ©s pour le retrouver, un hĂ©licoptĂšre avait mĂȘme survolĂ© la zone, mais c’est un gendarme en repos qui avait finalement repĂ©rĂ© le fugitif Ă  la nuit tombĂ©e.

DĂ©jĂ  condamnĂ© Ă  quatorze reprises, Tony BrĂ©bant purgeait depuis cet Ă©tĂ© 22 mois de prison, dont 14 mois ferme, pour «apologie publique d’un acte de terrorisme », il va dĂ©clarer au tribunal s’ĂȘtre Ă©vadĂ© sans trop rĂ©flĂ©chir, sur un coup de tĂȘte… Le tribunal le condamne Ă  six mois de prison supplĂ©mentaire. L’Union