Tariq Ramadan, incarcĂ©rĂ© Ă  Fresnes s’est vu pour la quatrième fois refuser sa demande de remise en libertĂ©.

Le magistrat souligne que les « manĹ“uvres d’intimidation » et les « menaces dont font part les plaignants de la part du mis en examen » rendent sa libĂ©ration impossible.

Tariq Ramadan aurait cherchĂ© Ă  se procurer un tĂ©lĂ©phone portable auprès d’un surveillant selon un rapport de l’administration pĂ©nitentiaire.

Son avocat conteste formellement ce rapport et affirme que son client n’avait fait qu’une « boutade » au surveillant. Huffingtonpost