🇫🇷 Justice : « Redoine Faïd n’est pas une bête de foire »

En 2019, un nouveau procès s’annonce pour Redoine Faïd devant la cour d’assises du Pas de Calais.

Du 27 septembre au 15 octobre 2019.

L’homme a fait appel de sa condamnation à dix-huit ans de réclusion pour le braquage d’un fourgon blindé près d’Arras en 2011.

Son avocate, Yasmina Belmokthar, s’exprime pour la première fois depuis la spectaculaire évasion de son client.

Elle revient sur la photo prise de Faïd lors de son arrestation, montrant un homme vieilli et amaigri. Selon elle, c’est juste la photo d’un homme qui vient de se faire réveiller et qui se fait brusquement interpeller après trois mois de cavale.

À Lire :  🇫🇷 Fresnes : Tariq Ramadan a tenté d’obtenir un téléphone portable en prison

Cette photo l’a mise en colère,  » mon client n’est pas une bête de foire ».

Arrivé a Vendin-le-Vieil, Redoine Faïd reste combatif mais ses conditions de détention seraientt difficiles selon l’avocate. C’est le niveau de sécurité maximum, il est placé à l’isolement, dans une prison haute sécurité avec des mesures particulières. Il est menotté a chaque sortie de cellule. Il y a toujours au moins trois surveillants à chaque contact. Ils sont équipés de casques et de protections.

Il n’a pas le droit aux visites pour le moment. La Voix du Nord