🇫🇷 Châteauroux : Il voulait agresser un surveillant avec « une arme à la Mad Max »

Poursuivi pour violences avec usage d’une arme Ă  l’encontre d’un surveillant de la prison de Châteauroux, un dĂ©tenu Ă©tĂ© jugĂ© devant le tribunal correctionnel.

Les faits se sont dĂ©roulĂ©s le 21 dĂ©cembre 2017. Ce jour-lĂ , un surveillant entre dans la cellule pour remettre au dĂ©tenu une facture d’objets volontairement dĂ©tĂ©riorĂ©s au sein de l’Ă©tablissement. Ă€ ce moment-lĂ , le dĂ©tenu sort de son manteau un manche de brosse Ă  dents avec une lame de rasoir incrustĂ©e Ă  son extrĂ©mitĂ© « de type Mad Max ». Il commence Ă  faire des gestes brusques afin d’intimider l’agent tout en vocifĂ©rant: « je vais faire couler du sang ». Heureusement le surveillant Ă©tait parvenu Ă  sortir de la cellule afin de se mettre en sĂ©curitĂ©.

Ă€ Lire :  🇫🇷 Longuenesse: OpĂ©ration stupĂ©fiants aux parloirs de la prison

Devant le tribunal, l’homme nie les faits, qu’il avait pourtant reconnus lors de la commission de discipline. Il faut dire que l’homme n’a pas la rĂ©putation de dire la vĂ©ritĂ©. D’origine supposĂ©e algĂ©rienne, il a dĂ©jĂ  donnĂ© neuf identitĂ©s et quatre nationalitĂ©s diffĂ©rentes aux enquĂŞteurs.

Il sera condamné à six mois de prison ferme et devra verser 500€ à sa victime, au titre de préjudice moral. La nouvelle République.