🇫🇷 Douai : le détenu qui avait blessé deux surveillants, transféré à Arras

Le 13 octobre, Abdessatar Chabbouh est particulièrement agité. Depuis sa cellule d’isolement de la maison d’arrêt de Douai, il cause du tapage, menace de continuer toute la nuit.

Quatre surveillants le transfĂ©rer jusqu’au quartier disciplinaire mais la mission est dĂ©licate, l’homme ne se laisse pas faire, il rĂ©siste.

L’un des surveillants est blessé, il subira six semaines d’incapacité totale de travail (ITT), résultant de la fracture d’un doigt. Un second surveillant sera  blessé au niveau de l’épaule, nécessitant dix jours d’ITT.

Son avocat plaide en faveur de la relaxe au motif que le prévenu ne serait pas à l’origine du chahut et que les sommations préalables n’ont pas été annoncées par les surveillants.

Le tribunal condamne Abdessatar Chabbouh à huit mois de prison. Le tribunal délivre également un mandat de dépôt et ordonne que la peine soit purgée à la maison d’arrêt d’Arras. La Voix du Nord