đŸ‡«đŸ‡· Douai : le dĂ©tenu qui avait blessĂ© deux surveillants, transfĂ©rĂ© Ă  Arras

Le 13 octobre, Abdessatar Chabbouh est particuliĂšrement agitĂ©. Depuis sa cellule d’isolement de la maison d’arrĂȘt de Douai, il cause du tapage, menace de continuer toute la nuit.

Quatre surveillants le transfĂ©rer jusqu’au quartier disciplinaire mais la mission est dĂ©licate, l’homme ne se laisse pas faire, il rĂ©siste.

L’un des surveillants est blessĂ©, il subira six semaines d’incapacitĂ© totale de travail (ITT), rĂ©sultant de la fracture d’un doigt. Un second surveillant sera  blessĂ© au niveau de l’épaule, nĂ©cessitant dix jours d’ITT.

À Lire :  đŸ‡«đŸ‡· Grenoble: Agression d'un dĂ©tenu sur deux surveillants

Son avocat plaide en faveur de la relaxe au motif que le prĂ©venu ne serait pas Ă  l’origine du chahut et que les sommations prĂ©alables n’ont pas Ă©tĂ© annoncĂ©es par les surveillants.

Le tribunal condamne Abdessatar Chabbouh Ă  huit mois de prison. Le tribunal dĂ©livre Ă©galement un mandat de dĂ©pĂŽt et ordonne que la peine soit purgĂ©e Ă  la maison d’arrĂȘt d’Arras. La Voix du Nord