🚨 Maggy Biskupski, présidente des « policiers en colère » MPC, s’est suicidée avec son arme de service

Une policière de la BAC des Yvelines, porte-parole de l’association « Mobilisation des policiers en colère », s’est donnĂ©e la mort lundi soir Ă  son domicile, avec son arme de service.

Elle avait 36 ans, elle s’est suicidĂ©e lundi soir Ă  son domicile Ă  Carrières-sous-Poissy, dans les Yvelines.

Cette policière travaillait à la Brigade anticriminalité (BAC) des Yvelines.

Maggy Biskupski était une des porte-parole de l’association « Mobilisation des policiers en colère », une association de policiers non syndiquĂ©s crĂ©Ă©e au lendemain d’une attaque Ă  Viry-Châtillon oĂą deux gardiens de la paix avaient Ă©tĂ© gravement blessĂ©s en octobre 2016.

Elle aurait envoyĂ© un message Ă  ses collègues de travail en fin de journĂ©e lundi, dans lequel elle indiquait ses intentions de passage Ă  l’acte, sans en prĂ©ciser les raisons.

Christophe Castanet à immédiatement réagi sur Twitter.

Maggy Biskupski Ă©tait visĂ©e ainsi que trois de ses collègues, par une procĂ©dure de l’inspection gĂ©nĂ©rale de la police nationale (IGPN) pour « manquements » Ă  leur devoir de rĂ©serve. Europe 1

Ă€ Lire :  🇫🇷 Marmande : En pleine crise elle mord deux gendarmes Ă  l'hĂ´pital !