đŸ‡«đŸ‡· Fleury-MĂ©rogis: Un ancien dĂ©tenu va toucher 16 000 euros pour 4 mois de dĂ©tention provisoire abusive

IncarcĂ©rĂ© à Fleury-MĂ©rogis pendant quatre mois avant d’obtenir un non-lieu, un homme de 25 ans vient d’ĂȘtre indemnisĂ© par la justice. 

Le 05 mars dernier, la fille d’un haut dignitaire tunisien se prĂ©sente au commissariat du 8e arrondissement Ă  Paris pour dĂ©poser une plainte aprĂšs le vol de son sac Ă  main. La jeune femme explique avoir pris « un verre avec une amie » et avoir constatĂ© la « disparition » de son sac renfermant pour 100 000 euros de bagues, de colliers et de boucles d’oreilles. Saisis des investigations, les enquĂȘteurs du 1er district de police judiciaire (DPJ) passent au crible les enregistrements de vidĂ©osurveillance des lieux du vol. Les policiers ciblent deux hommes considĂ©rĂ©s comme « suspects ». « Leurs comportements laissaient penser Ă  des repĂ©rages, notent les enquĂȘteurs dans leur rapport. Au moment oĂč les individus dĂ©tectaient la victime et son amie, ils se sĂ©paraient ». Sophiane un jeune homme de 25 ans est alors placĂ© en dĂ©tention provisoire avec un ami.

À Lire :  đŸ‡«đŸ‡· SEQUEDIN: comment sont libĂ©rĂ©s les dĂ©tenus aux lourdes peines ? VIDEO

LibĂ©rĂ©s au bout de quatre mois, les deux hommes ont bĂ©nĂ©ficiĂ© d’un non-lieu. La justice a dĂ©cidĂ© d’indemniser Sophiane Ă  hauteur de 16 000 euros en rĂ©paration de son prĂ©judice. Son ami qui avait refusĂ© le prĂ©lĂšvement de son ADN et de ses empreintes n’a pas Ă©tĂ© indemnisĂ©, cette action ayant entraĂźnĂ© une autre procĂ©dure judiciaire Ă  son encontre. Le Point