đŸ‡«đŸ‡· Saint-Maur: AprĂ©s avoir tuĂ© sa femme, ses enfants et ses parents, Jean-Claude Romand rĂ©clame sa libĂ©ration conditionnelle

Condamné à perpétuité en 1996 pour avoir tué sa femme, Florence Crolet, ses 2 enfants de 5 et 7 ans et ses parents, Jean-Claude Romand demande, ce mardi, à recouvrer la liberté. 

L’homme a tuĂ© sa femme en lui fracassant le crĂąne Ă  coup de rouleaux Ă  pĂątisserie, puis il a abattu Ă  bout portant ses deux enfants Ă  la carabine 22 long rifle et, enfin, il a assassinĂ© son pĂšre et sa mĂšre, en leur tirant dans le dos, avec un fusil automatique avant de tuer leur labrador. Aujourd’hui, Jean-Claude Romand a un projet de rĂ©insertion. Il prĂ©voit de rester quelques mois dans une communautĂ© religieuse pour se remettre de la violence du monde carcĂ©ral avant de travailler dans une association spĂ©cialisĂ©e dans l’accueil d’anciens dĂ©tenus.

À Lire :  đŸ‡«đŸ‡· Moulins: Un dĂ©tenu incendie sa cellule car il la trouve trop sombre...

Emmanuel Crolet, le frĂšre de Florence est sidĂ©rĂ© : « Je ne comprends pas qu’on appelle cela une perpĂ©tuitĂ©. » « Tout le monde dit qu’il est un dĂ©tenu modĂšle, s’étrangle Emmanuel Crolet. Mais il y a 25 ans aussi, c’était un gendre modĂšle, un mari modĂšle, un beau-frĂšre modĂšle. Et on s’est aperçu tragiquement qu’il avait menti Ă  tout le monde  » La dĂ©cision du tribunal devrait ĂȘtre mise en dĂ©libĂ©rĂ©. 20 Minutes