🇫🇷 Aude: Action violente de gilets jaunes au domicile d’une DĂ©putĂ©e LREM , les gendarmes interviennent

Les gendarmes ont Ă©tĂ© appelĂ©s cette nuit afin de se rendre au domicile de la DĂ©putĂ©e LREM Mireille Robert Ă©lue dans l’Aude. 

En effet, la DĂ©putĂ©e dĂ©nonce une action violente des gilets jaunes cette nuit Ă  son domicile sur twitter « 40 hommes casquĂ©s et cagoulĂ©s se sont introduits chez moi, allumant un feu et profĂ©rant des menaces, Ă©crit-elle samedi matin sur le rĂ©seau social. 40 contre une famille sur un domaine isolĂ©, chapeau le courage ! Enfuis dès l’arrivĂ©e des gendarmes. Cette dĂ©rive violente n’est pas acceptable ».  »Vers 21 h 30, les chiens ont aboyĂ©, mon neveu est sorti et il y avait une quarantaine de jeunes gens qui Ă©taient chez nous. Ils Ă©taient dĂ©jĂ  Ă  plus de 500 mètres dans le domaine. Ils ont pris des palettes, ils ont commencĂ© Ă  allumer un feu au milieu de la route, et ont demandĂ© Ă  me rencontrer ».

Ă€ Lire :  Aisne : Après un refus d'obtempĂ©rer et une course poursuite, un motard percute violemment un policier. L'âge du fuyard interpelle...

Mireille Robert explique ne pas avoir acceptĂ© et avoir appelĂ© les gendarmes. Pour la DĂ©putĂ©e qui dĂ©nonce que son adresse avait Ă©tĂ© divulguĂ© sur les pages facebook de plusieurs gilets jaunes, cette action Ă©tait prĂ©miditĂ©e:  »Ils sont partis avant que les gendarmes arrivent. Ils ont Ă©tĂ© avertis, je pense qu’Ă  Limoux quelqu’un surveillait la gendarmerie, donc c’Ă©tait quelque chose d’organisĂ© et de prĂ©mĂ©dité ». Le Point