Dans la nuit de vendredi Ă  samedi, une Ă©quipe de surveillants de la prison d’Aix-Luynes devra partir vers l’hĂ´pital avec et pour un dĂ©tenu.

Une fois arrivĂ© Ă  l’hĂ´pital, le dĂ©tenu tentera de s’en prendre aux surveillants mais aussi au personnel mĂ©dical. Entre insultes, menaces et agressions et devant la dangerositĂ© de l’individu, les surveillants feront appel Ă  un renfort de police.

Durant l’Ă©vĂ©nement, les surveillants seront exposĂ©s au sang du dĂ©tenu. De ce fait ils devront suivre un protocole mĂ©dical. Source syndicale