Grâce Ă  actu17, nous en savons plus sur le vol du fusil d’assaut, type HK G36.

Samedi 1er dĂ©cembre, des violents affrontements se sont produits Ă  hauteur de l’Arc de Triomphe, mais une scène terrifiante a eu lieu l’avenue de la Grande-ArmĂ©e, dans le XVIème arrondissement.

Selon les infos d’actu17, plusieurs fourgons de la 21ème Compagnie d’Intervention (CI) de la PrĂ©fecture de Police de Paris se sont fait prendre d’assaut par des manifestants.

Les policiers n’ont pas eu d’autres choix que de se confiner dans leur vĂ©hicule de sercice. Les assaillants voulaient en dĂ©coudre.

C’est le dernier car de la colonne qui a subi l’attaque la plus violente. Des manifestants ont commencĂ© Ă  faire tanguer le vĂ©hicule de gauche Ă  droite puis ont lancĂ© un fumigène Ă  l’intĂ©rieur. Les fonctionnaires ont dĂ» sortir en urgence du vĂ©hicule. C’est Ă  ce moment que les agresseurs ont pillĂ© le vĂ©hicule.

Ils se sont emparĂ©s d’un fusil d’assaut HK G36, de porte-plaque balistique et documents personnels de certains policiers.

Le véhicule a ensuite pris feu alors que les policiers se faisaient passer à tabac sur la voie publique.

Leurs collègues dans les autres véhicules sont sortis, arme à la main et ont mis en joue les agresseurs le temps que les policiers puissent prendre la fuite.

13 policiers prĂ©sents au moment des faits sont en arrĂŞt-maladie. Le fusil d’assaut n’a toujours pas Ă©tĂ© retrouvĂ©.